Brahms — Ein Deutsches Requiem

XIXe festival de musique sacrée de Marseille

Direction : Michel Piquemal
Chœur : Chœur Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur
Pianos : Philippe Reymond et Renaud Moutier
Solistes : Marion Grange (soprano) et Jacques-Greg Belobo (baryton)

Un Requiem allemand (Ein Deutsches requiem) est donné dans sa version complète en 1868. Dédié à la mémoire de Robert Schumann, le Requiem porte la marque de la douleur éprouvée par Brahms à la mort de sa mère. « Jamais plus noble monument ne fut élevé à la piété filiale » déclare le grand violoniste Joseph Joachim.
Le titre précise que l’œuvre est écrite en langue allemande et ne suit pas la messe de mort catholique en latin. Brahms a lui-même choisi les textes empruntés aux deux Testaments et les a librement agencés. Le Requiem s’inscrit ainsi dans la vieille tradition protestante de l’Allemagne du Nord.
Cette œuvre humaniste est un puissant chant funèbre qui touche à l’universel. Elle proclame avec grandeur le Salut et la béatitude des disparus.

Location des places : 04 91 55 11 10