Requiem de Fauré à Biot

1er Festival de Chœurs de Biot

Requiem de Fauré à Biot

Choeur régional Vocal Côte d’Azur : vendredi 10 octobre 2014

20h45 - église Sainte Marie-Madeleine
Place de l’église
06410 Biot

Soprano : Aude FABRE-SARDIER
Baryton : Bernard IMBERT
Orchestre Sympho Sophia
Chœur Régional Vocal Côte d’Azur
Direction : Nicole BLANCHI

Fauré Requiem et Cantique de Jean Racine
Poulenc Petites prières de Saint François

Gabriel Fauré n’a que 19 ans lorsqu’il commence, en 1864, le Cantique de Jean Racine, pièce vocale très solennelle. Elle vaudra à son auteur le premier prix de composition. Écrite à l’origine pour orgue, elle sera orchestrée dix ans plus tard. Le texte de Racine serait la paraphrase d’un hymne du Moyen-Âge attribué à Saint Ambroise.

De son Requiem, Gabriel Fauré écrivait : “Mon Requiem... on a dit qu’il n’exprimait pas l’effroi de la mort. Mais c’est ainsi que je sens la mort, comme une délivrance heureuse, une aspiration au bonheur d’au-delà, plutôt que comme un passage douloureux... Peut-être ai-je cherché d’instinct à sortir du convenu, voilà si longtemps que j’accompagne à l’orgue des services d’enterrements. J’en ai par-dessus la tête. J’ai voulu faire autre chose.”
À ce désir avancé par Fauré s’ajoute, sans doute, un motif d’ordre plus personnel. En effet c’est après la mort de son père en 1885 qu’il commence à composer l’œuvre. Cette disparition a, semble-t-il, profondément marqué la sensibilité du musicien, infléchissant son esthétique et suscitant une propension à la tristesse et à la méditation. Fauré acheva le Requiem peu après la mort de sa mère. Il est jou’r pour la première fois en 1888, en l’église de la Madeleine. Cette partition noble et raffinée exhale une douceur mystérieuse et une grande tendresse.

Informations pratiques :

Entrée 15€ - Renseignements et réservations : office du tourisme de Biot
04 93 65 78 00 - http://www.biot.fr/modules/news/art...