Requiem de Fauré à Salon de Provence

Concert chœur et orgue : samedi 22 novembre 2014

20h45, Théâtre municipal Armand
Boulevard Nostradamus
Salon de Provence

Soprano : Aude FABRE-SARDIER
Baryton : Bernard IMBERT
Chœur Régional PACA
Ensemble Giocoso
Direction : Michel PIQUEMAL

Brahms 4 chants pour chœur de femmes, 2 cors et harpe opus 17
Fauré Requiem et Cantique de Jean Racine

Brahms compose en 1860 à 27 ans les Quatre chants pour chœur de femmes avec harpe et cors. Alors chef de chœur, mais féru d’orchestration et génial assembleur de timbres, il ose cet inédit ensemble chœur, harpe et cors. Pour apprêter la polyphonie du chœur, le tempérament égal de la harpe et les gammes naturelles des cors, il les fait se répondre plutôt que de les superposer. Quel ravissement !

Gabriel Fauré n’a que 19 ans lorsqu’il commence, en 1864, le Cantique de Jean Racine, pièce vocale très solennelle. Elle vaudra à son auteur le premier prix de composition. Ecrite à l’origine pour orgue, elle sera orchestrée dix ans plus tard. Le texte de Racine serait la paraphrase d’un hymne du Moyen Age attribué à Saint Ambroise.

De son Requiem, Gabriel Fauré écrivait : « Mon Requiem... on a dit qu’il n’exprimait pas l’effroi de la mort. Mais c’est ainsi que je sens la mort comme une délivrance heureuse, une aspiration au bonheur d’au-delà, plutôt que comme un passage douloureux... Peut-être ai-je cherché d’instinct à sortir du convenu, voilà si longtemps que j’accompagne à l’orgue des services d’enterrement. J’en ai par-dessus la tête. J’ai voulu faire autre chose. »

A ce désir avancé par Fauré s’ajoute, sans doute, un motif d’ordre plus personnel. En effet c’est après la mort de son père en 1885 qu’il commence à composer l’œuvre. Cette disparition a, semble-t-il, profondément marqué la sensibilité du musicien, infléchissant son esthétique et suscitant une propension à la tristesse et à la méditation. Fauré achèvera le Requiem peu après la mort de sa mère. Il est joué pour la première fois, en 1888, à l’église de la Madeleine.
Cette partition noble et raffinée exhale une douceur mystérieuse et une grande tendresse.

Renseignements et réservation
Théâtre Armand — 04 90 56 00 82 — site internet